AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 15/03/2016
Localisation : Ici

Feuille de personnage
je réside: ici
J'ai fait allégeance à: là
Admin
MessageSujet: PV   Dim 27 Mar - 15:40


Diane de la Fère
ft. Cate Blanchett

« Tout vient à point à qui sait attendre. »



Âge : 46 ans
Date et lieu de naissance : 13 avril 955, à la Fère (Cibella)
Statut/profession : Maréchale de Flamme, mage de l'air (illusion), Chevaucheuse de la dragonne Bourrasque
Allégeance : Chimène, impératrice de Faërie ; Gaëtane, duchesse de Cibella

charismatique - manipulatrice - audacieuse - entêtée - loyale - désinvolte - tolérante - mesquine

Anecdote : Texte




Brillante Diane ! Ô combien exceptionnelle que l’ascension de cette enfant aux bien modestes origines. Son père était un mage du feu spécialisé en destruction, mage de bataille de l’armée de Cibella ; et sa mère était une soigneuse de dragons auprès de la division de Chevaucheurs d’Alfaë. La petite a grandi au rythme trépidant de la cité impériale, apprenant très jeune à cohabiter avec les dragons au fil du temps passé à leur contact, à attendre sa mère en s’occupant du mieux qu’elle le pouvait.

A ses treize ans, la magie se déclara en elle ; comme en ses deux sœurs aînées avant elle. C’est donc tout naturellement qu’elle sollicita l’entrée à l’Académie dans le domaine de l’Air. Elle put intégrer le cursus d’illusion qu’elle avait choisi et y passa cinq années fructueuses, tant ce qu’elle y apprit l’enchanta. Ses deux aînées s’étaient lancées dans des études approfondies ; tandis qu'elle interrompit son cursus à la fin de son premier cycle pour se lancer dans une formation de Chevaucheuse. Une fois présentée à la cérémonie du Choix, c’est une dragonne d’Ambre, Bourrasque, qui la revendiqua pour sienne, séduite par le tempérament entier et les idées bien arrêtées de cette jeune femme pleine de poigne. A dix-huit ans, Diane entama donc sa formation, et l’acheva avec les honneurs à vingt-trois, avant d’être affectée au Vol de Cibella où elle accomplit très sérieusement ses missions. A ses vingt-neuf ans, soumise à la pression de sa famille qui insistait, elle raccrocha ses cuirs de Chevaucheuse pour épouser Alphonse de la Fère, vieux propriétaire terrien de Cibella âgé de soixante-et-un ans.

Cette union resta stérile, vraisemblablement en raison du grand âge du brave homme, qui succomba paisiblement dans son sommeil trois ans plus tard. Diane avait trente-deux ans et le reste de sa vie devant elle : confiant la Fère à une intendante de confiance, elle retrouva Bourrasque avec délices et devint capitaine du vol de Cibella à trente-neuf ans, dirigeant avec une grande compétence les centaines d’hommes et de femmes placés sous sa tutelle.

C’est suite au décès tragique d’Elyo Hautmistral au printemps 1001 qu’elle accéda au poste de Maréchale de Flamme au début du mois d’avril, première femme à se hisser aussi haut depuis plus d’un siècle.



Richard le HarnoisViggo Mortensen
« Et sinon, ton dragon, il a pondu récemment ? Parce que s’il faut compter sur toi, hein, haha ! » Dans l’esprit du Belliférien, c’était une blague bon enfant ; mais Diane ne l’a pas vraiment interprété ainsi. Un violent coup de queue de Bourrasque a catapulté Adamante au bas des remparts de Lorgol, et l’incident diplomatique a été évité de peu. Par chance, ni l’un ni l’autre n’étaient encore Maréchaux, mais à présent qu’ils ont chacun accédé à la charge suprême, peut-être auront-ils envie de se venger chacun de l’affront subi par la faute de l’autre… ?
Chimène de FaërieSophie Turner
La pétillante Diane a toujours été une favorite de Chimène, même lorsqu’elle n’était encore que princesse. La fougue et le charisme de la Chevaucheuse, associées à son impertinence malicieuse, lui ont toujours valu l’estime et l’affection de la petite Chimène éprise de liberté et d’indépendance, rêvant d’une vie loin du trône. Diane apprécie cette petite impératrice fragile qui tente désespérément de bien faire ce que l’on attend d’elle, et s’est juré de tout mettre en œuvre pour la soutenir et lui procurer ce dont elle a besoin pour devenir une grande souveraine, comme sa sœur le fut avant elle.
Hugues HurlenferCraig Parker
Hugues n’apprécie pas la flamboyante Cibellane aux idées si pleines d’indépendance : elles pourraient corrompre l’esprit encore malléable de Chimène et le détrôner sur l’échelle de confiance de la petite impératrice. Il a bien tenté de s’opposer à sa nomination au rang de Maréchale de Flamme, mais la dame de la Fère a de nombreux amis et alliés, parmi lesquels Chimène elle-même, il a donc dû s’incliner devant la majorité. Diane n’ignore rien de son hostilité et envisage de mener campagne à son tour contre lui s’il devait continuer à lui mettre les bâtons dans les roues.
Gaëtane de la VolteDrew Barrymore
Le nouveau Maréchal de Flamme est cibellan – mieux, c’est une Cibellane ! Gaëtane est positivement enchantée de ce choix qui renforce la place emblématique de Cibella comme duché de la magie, et se félicite de ce beau symbole féminin à la tête d’une armée de guerriers redoutables. Diane, de son côté, est bien consciente des nouvelles responsabilités qui pèsent sur ses épaules et s’est promis de faire honneur à son duché, pour être digne de l’admiration que lui voue désormais une génération entière de jeunes filles.



Dernière édition par Admin le Dim 27 Mar - 17:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aura-test.forumactif.org
Admin
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 15/03/2016
Localisation : Ici

Feuille de personnage
je réside: ici
J'ai fait allégeance à: là
Admin
MessageSujet: Re: PV   Dim 27 Mar - 17:02


Richard le Harnois
ft. Viggo Mortensen

« L'homme est né pour décider et la femme pour obtempérer. »



Âge : 57 ans
Date et lieu de naissance : 12 février 944, à la Fère (Cibella)
Statut/profession : Maréchal de Serre, cartographe, Voltigeur de la griffonne Adamante
Allégeance : Augustus, empereur d'Ibélène

intelligent - misogyne - courageux - graveleux - imaginatif - intolérant - fidèle - cupide

Anecdote : Texte




En Bellifère, c’est la valeur des armes d’un homme qui détermine son prestige et le rang auquel il peut prétendre. Le père de Richard étant plutôt pleutre et timoré, il n’a donc pas un statut très élevé : sa femme, il l’a conquise parce que personne d’autre n’en voulait et que les hommes de la famille lui ont opposé une résistance toute symbolique. Il était un forgeron plutôt passable ; mais il faisait très bien les enfants, souvent à d’autres femmes que la sienne. Richard eut la chance – ou plutôt, la malchance, selon ses propres dires, de naître de l’épouse légitime. Plutôt que de prendre la suite de son père, il courut droit à l’Académie à ses dix ans ; mais on l’y refusa, car le savoir n’est pas un pis-aller choisi pour échapper à une vie familiale compliquée.

Plutôt que de rentrer à Hacheclair, Richard se mit en apprentissage à Lorgol à la forge des Voltigeurs, où on l’accepta après qu’il ait suivi le maître de forge à la trace pendant six jours dans tous ses déplacements. Récompensant l’obstination, on lui enseigna l’art de la métallurgie pendant neuf ans, et à l’aube de ses vingt ans il était devenu un forgeron appliqué et soigneux, capable de forger des harnais de grande qualité. Il prit alors le nom de Harnois, pour s’affranchir définitivement de la tutelle de ce père méprisable qu’il reniait profondément. Sur son temps libre, il avait appris à lire et à écrire, et pris goût à la cartographie, traçant des cartes de tout et de rien, des plans, des croquis.

Il se présenta à la cérémonie du choix, et la griffonne cendrée Adamante le réclama pour sien. Il intégra au terme de cinq années d’une formation sans accroc le vol de Bellifère, restant malgré ses années à Lorgol un pur produit masculin de ce duché très misogyne. Il devint major à vingt-sept ans, puis Capitaine de Vol de Bellifère à trente-neuf ans. C’est en janvier dernier, à l’aube de l’année 1001, que son prédécesseur kyréen prit une retraite bien méritée. Richard fut choisi pour prendre sa suite, et l’une des premières mesures qu’il envisage est la fermeture des rangs des Voltigeurs aux femmes. Reste à savoir comment s’y prendre pour faire passer une réforme aussi délicate…



Diane de la FèreCate Blanchett
« Et sinon, ton dragon, il a pondu récemment ? Parce que s’il faut compter sur toi, hein, haha ! » Dans l’esprit du Belliférien, c’était une blague bon enfant ; mais Diane ne l’a pas vraiment interprété ainsi. Un violent coup de queue de Bourrasque a catapulté Adamante au bas des remparts de Lorgol, et l’incident diplomatique a été évité de peu. Par chance, ni l’un ni l’autre n’étaient encore Maréchaux, mais à présent qu’ils ont chacun accédé à la charge suprême, peut-être auront-ils envie de se venger chacun de l’affront subi par la faute de l’autre… ?
Grâce MartelLena Headey
Il ne rêve que de l’évincer du Vol de Bellifère, cette insolente gourgandine qui ne sait pas où est sa juste place ; elle ne rêve que de le voir se tordre le cou, ce mâle primaire et basique qui est incapable d’avoir des idées modernes. Non vraiment, les relations ne sont guère au beau fixe entre la Voltigeuse rebelle et le misogyne Capitaine excédé. Maintenant qu’il est devenu Maréchal, Grâce a sûrement du souci à se faire : il va bien finir par réussir à parvenir à ses fins un jour ou l’autre… Non ?
Melbren de SéveracJeremy Sumpter
Voleur ! Misérable petit gosse de riche outrageusement gâté ; qui lui a dit qu’il pouvait se servir dans les couveuses comme si elles lui appartenaient ?  Lorsque Richard a appris l’outrecuidance du benjamin des Séverac qui a osé voler un bébé griffon, son sang n’a fait qu’un tour. Il compte bien exiger le retour du petit captif avec toute sa nouvelle autorité de Maréchal, quitte à devoir menacer la position du frère aîné si c’est le seul moyen de faire plier son cadet mal éduqué.
Augustus d'IbélèneGerard Butler
Augustus est un peu mitigé au sujet de ce Maréchal de Serre à l’humour un peu gras. Vaillant soldat mais misogyne jusqu’aux racines de son être, il rend la cohabitation délicate lors des entretiens protocolaires avec Faërie, gouverné par une femme et dont le Maréchal de Flamme est également de sexe féminin. Cela dit, Richard est un combattant loyal jusqu’à la mort qui ne trahira jamais ses engagements, alors le jeu en vaut sûrement la chandelle. Il va juste falloir penser à prévoir du budget pour les cadeaux d’excuses à la gracieuse Chimène et la bouillante Diane…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aura-test.forumactif.org
 
PV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zairisson :: Votre 1ère catégorie :: Test accents é è ê à ç-
Sauter vers: