AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cour des Miracles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 15/03/2016
Localisation : Ici

Feuille de personnage
je réside: ici
J'ai fait allégeance à: là
Message Sujet: Cour des Miracles   Mer 8 Aoû 2018 - 16:08

Aura· présente
Vital de Thune
Zach McGowan






« Le bal des ombres invoque encore un dernier espoir,
en cette ultime danse où se joue le hasard. »


En bref

Âge : 34 ans
Date et lieu de naissance : 16 mai 969, à Jotunheim (Valkyrion)
Statut/profession : Fils des Ombres ; Mendiant
Allégeance : La Cour des Miracles ; Astrid, duchesse de Valkyrion
Caractère : charismatique - impitoyable - jovial - exigeant - imaginatif - impulsif - tolérant - jaloux




Histoire

Né en Jotunheim, la plus froide province de Valkyrion, l’existence de Vital a été ardue dès ses premiers instants. Les glaciers ne sont pas le meilleur endroit pour les moins que rien ; mais la chance du bambin le fit naître dans la famille régnante de la province. Lointain cousin par les femmes de la famille d’Evalkyr, les ducs de Valkyrion, Vital avait huit ans lorsque son frère Varald, de dix ans son aîné, devint officiellement marquis de Jotunheim à la mort de leurs parents emportés par une avalanche lors d’un voyage, au cours d’un hiver particulièrement intense et rigoureux. Avec l’appui bienveillant de la couronne ducale, Varald succéda au défunt marquis avec un manque d’assurance qui se combla au fil des années. Pendant ce temps, Vital s’intéressait à tout ce qui l’entourait, fasciné par l’être humain et son fonctionnement, déterminé à en percer les mystères. Il partit pour Lorgol en 983, à ses quatorze ans, avec la bénédiction de Varald, pour intégrer l’Académie du Savoir où il fut accepté en cursus de psychologie.

Deux ans plus tard, en 985, il en avait alors seize, il assista avec plaisir à l’arrivée de sa jeune cousine, la petite Ljära, dernière fille du duc de Valkyrion. De bonne grâce, il consentit à veiller sur elle et garantit son bien-être et sa sécurité à ses puissants parents. Il appréciait d’avoir trouvé en la petite princesse de Valkyrion une sœur qu’il n’avait jamais eu la chance d’avoir, flatté de se voir soudain aîné et responsable d’une cadette. Hélas, ce bonheur tout simple ne dura pas. Presque un an après l’arrivée de Ljära, le 12 avril 986, Vital était dans Lorgol, occupé à se chercher un logis où accueillir dignement la petite princesse de Valkyrion, lorsqu’il rentra à l’Académie pour la trouver trépassée, victime d’un affreux accident de magie.

Très abattu, il ne revint à Jotunheim en octobre 987, à la fin de son cursus, que pour en être chassé par la rancœur du duc Hjalden, que la mort prématurée de sa sœur avait rendu fou de chagrin et qui rendait Vital responsable de ce qui n’était qu’un tragique accident. Pour plaire à son duc, Varald lui coupa les vivres et le malheureux proscrit de dix-huit ans échoua sur les pavés de Lorgol. Déterminé à survivre, il passa dans la foulée les épreuves de recrutement de la Cour des Miracles au solstice d'hiver 987, sans même réfléchir aux implications de ses actes ; et fut accepté chez les Mendiants, avec ce charme caressant hérité de ses études en psychologie. C’est alors qu’il changea de nom, devenant Vital de Thune, abdiquant son passé. Brillant – redoutablement efficace, même – il fut l’exception qui confirme la règle, titularisé Mendiant au bout de trois années d’apprentissage seulement, début 991. Il avait vingt-et-un ans et une nouvelle vie devant lui. Il en profita ; s’enivrant de liberté et de plaisir pour oublier le souvenir de cette enfant blonde qu’on lui avait confiée et qui en avait trépassé.

Début mars 1000, il trouva dans ses quartiers le masque et la cape du Fils des Ombres. Déconcerté, il accepta néanmoins la charge proposée, après quelques jours de mûre réflexion. Il exerce depuis son nouveau rôle avec grande détermination et remarquable compétence, épaulé par le Conseil des Ombres. Il intègre l'Ordre du Jugement en octobre 1000, usant du réseau d'informations de la Cour pour renseigner le groupuscule, qui gagne considérablement en influence.


♦️ LIVRE I :
Intrigue 1.4 L'Ordalie de Diamant : Il commandite le braquage clandestin de la couronne impériale faë.

♦️ LIVRE II :
1 mars 1002 : Naissance de Meldred, fils de Hiémain et Mélusine de Sylvamir. Vital en est le parrain.
Intrigue 2.4 De Glace et de Sang : La Lughnasadh en Valkyrion est noyée dans un bain de sang. Vital s'inquiète pour les siens et les quelques amis qu'il a là-bas.

♦️ LIVRE III :
Intrigue 3.3 La Mémoire dans la Pierre : Il missionne Merle Consent, membre de l'Ordre comme lui, ainsi que l'archiviste de l'Académie Alice Libelle, pour se joindre à une expédition partie explorer les ruines du Manoir de la Rose Écarlate en Outrevent.
Intrigue 3.6 Puisse le sort vous être favorable : Vital s'inquiète que les protections de la Cour des Miracles ne tombent, mais Isil semble toujours présente et continue à protéger ses enfants.


En RP


Pistes d'évolution

• Vital peut tenter un rapprochement avec la couronne kyréenne en ces temps troublés.
• Intéressé par le réveil temporaire des momies erebiennes, il pourrait utiliser les réseaux de la Cour des Miracles et de l'Ordre du Jugement pour entrer en contact avec des êtres susceptibles de ramener les morts à la vie, car Ljära pèse encore lourdement sur sa conscience.
• Il peut aussi s'intéresser aux multiples secrets dissimulés dans les catacombes de la Cour des Miracles.




Liens


Astrid d'EvalkyrEmilie de Ravin
Astrid a le cœur tendre et le regard clair : la duchesse de Valkyrion n’ignore rien des malheurs de Vital suite au décès de sa jeune belle-sœur. Émue par ce qu’elle perçoit comme une tragique injustice, elle tente de ramener son époux à la raison, mais le duc ne veut rien entendre. Les Espions ont porté nouvelle de ses essais de conciliation jusqu’à la Cour des Miracles, et Vital devenu roi sans couronne éprouve une profonde gratitude pour cette duchesse au cœur bien né, qui n’hésite pas à se mettre en porte-à-faux pour réparer un tort causé par son époux. Sans succès, pour le moment, mais qui peut prédire de quoi l'avenir sera fait ?

Hjalden d'EvalkyrNikolaj Coster-Waldau
Impardonnable ! Aux yeux de Hjalden, le crime de Vital est inexcusable et il l’a banni de Valkyrion sans arrière-pensée, trouvant plus aisé de haïr un faux coupable et les mages dans leur entier, que de porter le deuil de sa sœur. Cela fait des années que cela dure, et même si Varald de Jotunheim a coupé les vivres à Vital pour lui plaire, il estime que le jeune savant n’a pas suffisamment expié son crime de négligence. Il est déterminé à lui empêcher tout retour sur le sol kyréen, sans merci possible. Vital comprend la fureur de son souverain ; mais cela fait mal, tout de même, de se voir rejeté par tous, y compris son propre frère, juste pour la rancune d’un seul homme…

Tyr Parle-d'OrTom Mison
Il y a quelques années, le Fils des Ombres a changé. Tyr en est quasiment certain : sa stature est différente, sa voix également, même avec la magie du masque des ombres qui dérobe ses traits et déguise son timbre. En mars 1001, ce nouveau souverain l'a désigné, lui, comme second, et Tyr en a été profondément honoré : depuis, il préside les réunions du Conseil des Ombres qui voient débattre les Maîtres du Conseil, et les Assemblées des Miracles qui rassemblent les Voleurs et leurs Apprentis. Il parle tandis que le Fils des Ombres observe, et avoir la confiance absolue de son souverain est très gratifiant. Un jour, peut-être parviendra-t-il à l'identifier... ?

Arlequine la BohèmeDasha Sidorchuk
Vital trouve cette jeune Voleuse exceptionnelle : elle allie de grandes compétences de terrain à un instinct remarquablement sûr pour jauger les êtres en dépit de son jeune âge. En tant que Fils des Ombres, il s’intéresse de très près aux accomplissements d’Arlequine, n’excluant pas l’idée d’en faire peut-être un jour celle qui lui succèdera à la tête de la Cour des Miracles – pour autant que la jeunette se montre à la hauteur des talents prometteurs qu’il a crus déceler en elle. Pour l’instant, la Voleuse n’a pas conscience de l’intérêt que le Fils des Ombres lui manifeste et n’en est donc nullement troublée.

Erika NiflheimEmilia Fox
Ils sont de la famille. Ou presque. L'une des grandes tantes d'Erika a épousé le fils cadet de l'un des tenants du domaine de Jotunheim, il y a bien des années ; elle ne l'a pas connue, mais elle a souvent entendu parler de cette histoire qui a élevé une simple savante au rang de la noblesse kyréenne. Erika s'est toujours intéressée aux familles influentes de Valkyrion, c'est pourquoi elle fut surprise par la déchéance de Vital, alors qu'il était à peine adulte. Sur un coup de tête, elle décida de lui écrire et, un jour qu'elle se rendait à Lorgol, elle le rencontra. Vital fut à la fois surpris et touché de l'intérêt porté par cette lointaine parente dont il n'avait jamais entendu parler, et il la recontacta bien des années plus tard, alors qu'il s'était fait sa place au sein de la Cour des Miracles et qu'elle travaillait pour la famille impériale. Il lui proposa un marché qui serait aussi lucratif pour les voleurs que pour elle ; elle devrait parfois faire entrer quelques voleurs et espions au sein de la cour impériale et la Cour lui fournirait l'aide nécessaire au détournement d'argent auquel elle s'adonnait depuis quelques temps. Une association fructueuse qu'elle ne regrette pas.



Dernière édition par Admin le Ven 7 Déc 2018 - 18:35, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aura-test.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 15/03/2016
Localisation : Ici

Feuille de personnage
je réside: ici
J'ai fait allégeance à: là
Message Sujet: Re: Cour des Miracles   Mer 8 Aoû 2018 - 16:17

Aura· présente
Tyr Parle-d'Or
Tom Mison






Baratineur et beau parleur, Tyr dispose d'une gouaille effrontée qui l'a souvent mené dans de délicates situations, dont il parvient presque toujours à se sortir d'une pirouette verbale. Cette impulsivité verbale a parfois produit de surprenants résultats, il ne tente donc pas de la maîtriser.


En bref

Âge : 42 ans
Date et lieu de naissance : 14 décembre 961, Edenia (Lagrance)
Statut/profession : Second des Ombres ; Voleur (Stratégie)
Allégeance : La Cour des Miracles
Caractère : loyal - rancunier - stratège - jaloux - plein d'humour - provocateur - courageux - insolent




Histoire

Tyr est né dans les plaines verdoyantes de Lagrance, fils aîné et trésor de ses parents, jusqu'à la naissance quand il avait trois ans de la perle de la famille, sa petite sœur Tara. Grand frère outrageusement protecteur, il a toujours entouré sa cadette d'un nuage d'amour et de vigilance, étudiant en parallèle les arts du combat dans le but de rejoindre l'armée lagrane. Dépourvu de magie dans un duché où elle est courante, il compensa par l'agilité de son esprit, aiguisé et vif, et développa d'excellentes aptitudes de stratège. Il étudia même la stratégie à l'Académie de Lorgol – jusqu'à ce que la nouvelle du décès de Tara ne lui parvienne. Revenu en toute hâte en Lagrance, il trouva ses parents éplorés et une lettre d'adieu laissée par sa sœur, qui lui dévoilait tout le désespoir de ses dix-sept ans : séduite, enceinte puis abandonnée, elle avait préféré se jeter dans le Gouffre de Roc-Épine plutôt que déshonorer sa famille.

Ivre de fureur, Tyr renia tout : fuyant à Lorgol tromper l'ampleur de sa tristesse, il entra presque par hasard à la Cour des Miracles à ses vingt-deux ans, à l'été 984. Abjurant son nom qui lui rappelait trop la douleur brûlant son cœur, il adopta celui de Parle-d'Or dont on le gratifia rapidement, tant ses tactiques et ses plans engendrèrent de succès pour ses pairs. Affûtant ses compétences au fur et à mesure des années, il devint Voleur de plein droit à ses vingt-sept ans en 989, et Maître trois années plus tard en 992. Ascension exceptionnellement rapide – Tyr s'imposa rapidement comme un des piliers de la Cour des Miracles et recueillit l'approbation quasiment unanime des autres enfants des Ombres.

Un nouveau Roi des Voleurs succéda à l'ancien lorsqu'il avait trente-huit ans en l'an 1000 ; cela ne fut jamais officiellement proclamé, mais Tyr perçut de subtils changements d'attitude, de posture et de discours, qui lui firent penser avec certitude qu'un successeur était arrivé sur le Trône des Miracles. Grande fut sa surprise, lorsque ce roi sans couronne auquel il jura allégeance lui proposa de devenir très officiellement Second des Ombres : il est les yeux et les oreilles de son souverain à la Cour, et son avis compte notablement dans les prises de décision. Il mène parfois les Conseils des Voleurs, et sa place importante lui apporte une grande sérénité. La Cour des Miracles est à présent son foyer, le Fils des Ombres est le roi au service duquel il s'est voué tout entier, même s'il ignore son identité réelle, même après une année passée à ses côtés.


♦️ LIVRE I :
Mars 1001 : Il devient Second des Ombres.

♦️ LIVRE II :
Intrigue 2.4 De Glace et de Sang : Profitant d'informations confidentielles, il mène quelques pillages réussis à Ibelin, en l'absence des habitants partis fêter Lughnasadh à Svaljärd.
26 novembre 1002 : Mission « Leste main sur haute cambriole », Tyr mène un petit groupe de Voleurs au sein de l'Académie. Ils en rapportent un coffre ensorcelé et conscient, qui semble avoir un faible pour Tyr.

♦️ LIVRE III :
Intrigue 3.1 D'Accord et de Chaos : Tyr fait partie des rêveurs qui libèrent l'Accord.
16 février 1003 : Il découvre que sa sœur Tara est bien vivante, et se cache derrière la Voleuse Tara Mille-Visages, mage de l'illusion.
1er octobre 1003 : Tyr demande à la Confrérie Noire la mise à mort de Jamal, responsable des tourments de Tara. C'est avec l'Écoutante de la Lame, Ljöta, qu'il négocie les termes du meurtre, et qu'il exige d'y participer.

En RP


Pistes d'évolution

• Tyr peut enquêter sur les motifs des décisions prises par le Fils des Ombres qui semblent toujours aller en faveur de l'Ordre du Jugement.
• Il peut également profiter des temps troublés actuels pour renforcer l'influence et le pouvoir politique de la Cour des Miracles.
• Il peut aussi renforcer son enquête concernant l'identité de l'actuel Fils des Ombres.




Liens


Vital de ThuneZach McGowan
Il y a quelques années, le Fils des Ombres a changé. Tyr en est quasiment certain : sa stature est différente, sa voix également, même avec la magie du masque des ombres qui dérobe ses traits et déguise son timbre. En mars 1001, ce nouveau souverain l'a désigné, lui, comme second, et Tyr en a été profondément honoré : depuis, il préside les réunions du Conseil des Ombres qui voient débattre les Maîtres du Conseil, et les Assemblées des Miracles qui rassemblent les Voleurs et leurs Apprentis. Il parle tandis que le Fils des Ombres observe, et avoir la confiance absolue de son souverain est très gratifiant. Un jour, peut-être parviendra-t-il à l'identifier... ?

Merle ConsentJoseph Fiennes
Entre Merle qui passe son temps à critiquer les décisions de Tyr, arguant du fait qu’il serait un meilleur Second des Ombres que lui, et Tyr qui ne supporte pas l’insolence et l’arrogance de Merle alors qu’il est lui-même un parangon de ces caractéristiques, rien ne va plus. Les deux hommes ne s’apprécient pas : entre le Maître du Charme dont les coups d’éclat sont légion et qui est un formateur de premier plan, et l’habile Voleur expert en stratégie dont les plans sont toujours minutieusement élaborés et magistralement exécutés, le torchon brûle ! Et voilà que, le 28 août 1003, la sœur de Tyr, Tara accouche d’une fille ; et c’est Merle qui l’a engendrée…

Alice LibelleScarlett Johansson
C’est un accord parfaitement commercial et fructueux qui s’est développé entre Tyr et Alice. Les secrets de l’Académie sont nombreux et difficiles d’accès, mais grâce à l’archiviste, le Second des Miracles dispose de bon nombre d’informations. En contrepartie, il la paye en fournissant des ouvrages rares que récolte la Cour des Miracles dans tout Arven, enrichissant ainsi les trésors qui se cachent dans l’Académie.

Denys du Lierre-RéalJames McAvoy
Denys a toujours été proche de la Cour des Miracles de Lorgol. Petit, il assistait aux négociations de feu son père le duc, qui lui enseigna à asseoir son pouvoir par le chantage. Devenu souverain à son tour, Denys fait donc appel aux talents des Voleurs pour se procurer les documents compromettants propices à faire chanter ses seigneurs et les autres têtes couronnées du continent. L'accord est très lucratif pour la Cour qui se contente de revendre des informations, et Tyr apprécie de pouvoir venir en aide au duché qui l'a vu naître – Lagrance était bien dépourvu d'autres atouts pour compenser la puissance de ses voisins.



Dernière édition par Admin le Ven 7 Déc 2018 - 16:22, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aura-test.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 15/03/2016
Localisation : Ici

Feuille de personnage
je réside: ici
J'ai fait allégeance à: là
Message Sujet: Re: Cour des Miracles   Mer 8 Aoû 2018 - 16:19

Panteraa présente
Merle Consent
Joseph Fiennes






C’est un homme bien, ce Merle. S’il y a une chose qu’il n’apprécie guère, c’est de voir ces petits orphelins de la Cour des Miracles vadrouiller seuls et solitaires sans personne sur qui compter. Alors il s’est dévoué à les aider et leur tenir compagnie, devenant pour un peu leur père de substitution. Il y tient, à ces gamins.


En bref

Âge : 48 ans
Date et lieu de naissance : 20 mai 955, sur les routes d’Ansemer
Statut/profession : Maître du Charme ; voleur
Allégeance : Au Fils des Ombres
Caractère : protecteur - fanatique - fidèle - susceptible - adroit - baratineur - dévoué - excessif




Histoire

C’est sur les routes d’Arven que Merle a vu le jour, au sein d’une caravane itinérante, parmi de bonnes gens aimants et attentionnés. Enfant, il se souvient d’avoir parcouru avec sa famille chacun des duchés du continent, mais seule la ville de Lorgol accrocha son esprit et vola son cœur. Né pour la liberté et l’amour des siens, Merle a grandi en respectant la notion de famille et les valeurs de son peuple, louant l’égalité entre tous. Très naturellement il s’est dirigé vers la Cour des Miracles à Lorgol à l’âge de dix-huit ans, quittant les siens en 973 mais gardant à l’esprit tout ce qu’il avait appris sur les routes : le commerce, la négociation, la ruse mais aussi l’importance de la famille.

C’est avec brio qu’il passa les épreuves du solstice avant d’être choisi par un Maître voleur spécialiste du Charme, un domaine qui lui convient très bien. En effet, beau parleur et adroit, Merle possède le don naturel de baratiner son prochain : figures d’autorité, forces de l’ordre, jolies filles et marchands trop peu suspicieux. Regardez-le : vous vous méfieriez de son minois innocent, vous ? Et voilà : vous êtes maintenant dépouillés dans les règles de l’art, et personne ne le soupçonne du méfait. Applaudissez !

Talentueux et apprécié, il devint bien vite reconnu à la Cour, autant pour ses capacités que son caractère protecteur et attentionné envers les autres. Peu lui importent leurs origines ou leur classe sociale : cet homme-là aime l’Humanité, de tous horizons. Son charme auprès de la population féminine ne manqua cependant pas de lui donner la réputation d’être terriblement susceptible à chaque refus essuyé - et il y en a eu quelques-uns, cuisants échecs dont son ego se remit difficilement, et dont la Cour des Miracles toute entière résonna.

Avec le temps, il se révéla être l’un des membres les plus respectés de la Cour. Soucieux des lois et fanatiquement fidèle à Isil, sa réputation ne cessa de se parfaire jusqu’à la consécration. Maître instructeur de nombreux apprentis qui devinrent à leur tour de précieux éléments de la Guilde, il passa Maître du Charme au Conseil des Ombres lorsqu’il eut trente-neuf ans, en 994, prenant la suite de son propre maître. Aujourd’hui, il se verrait bien Second des Ombres, n’appréciant pas forcément le titulaire actuel du poste qui lui semble trop désinvolte ; et qui sait, peut-être même Fils des Ombres, un jour, pour mieux veiller sur les Fils et Filles des Miracles ?


♦️ LIVRE I :
Merle n'a pas été intégré aux intrigues et rebondissements en PNJ, à vous de l'y insérer à votre envie.

♦️ LIVRE II :
27 mars 1002 : Merle rejoint l'Ordre du Jugement.
Intrigue 2.3 La Roue Brisée : Dans cette autre vie, il vient d'une famille qui vit d'un commerce bien particulier : le trafic d'enfants. En effet, il récupère des enfants sur les chemins et les revend au plus offrant. Merle s'est réveillé dans cette autre vie et a décidé de s'en souvenir.
Intrigue 2.5 La Mort dans les Veines : Merle accompagne le convoi jusqu'à Roc-Épine.

♦️ LIVRE III :
Intrigue 3.3 Les Échos du Passé : Envoyé par l'Ordre du Jugement, Merle s'est rendu à l'ancien Manoir de la Rose, en Outrevent, pour en découvrir les secrets en compagnie d'autres membres de l'Ordre et d'anciens écrins de la Rose Écarlate. Ils sont alors témoins de terribles événements du passé.
28 août 1003 : Naissance d'Amarante, fille de Merle et Tara Mille-Visages, sœur de Tyr.

En RP


Pistes d'évolution

• Il peut ambitionner de remplacer un jour Tyr en tant que Second des Ombres.
• Il peut mettre en place une structure plus vaste pour la prise en charge des orphelins des pavés.
• Il peut envisager de former un ou plusieurs apprentis.




Liens


Tyr Parle-d'OrTom Mison
Entre Merle qui passe son temps à critiquer les décisions de Tyr, arguant du fait qu’il serait un meilleur Second des Ombres que lui, et Tyr qui ne supporte pas l’insolence et l’arrogance de Merle alors qu’il est lui-même un parangon de ces caractéristiques, rien ne va plus. Les deux hommes ne s’apprécient pas : entre le Maître du Charme dont les coups d’éclat sont légion et qui est un formateur de premier plan, et l’habile Voleur expert en stratégie dont les plans sont toujours minutieusement élaborés et magistralement exécutés, le torchon brûle ! Et voilà que, le 28 août 1003, la sœur de Tyr, Tara accouche d’une fille ; et c’est Merle qui l’a engendrée…

Arlequine la BohèmeDasha Sidorchuk
Après avoir formé la très remuante Mélusine qui a passablement épuisé sa patience pourtant proverbiale, Merle a eu besoin d’une pause, et n’a plus repris d’apprenti pendant plusieurs années. Il a fini par sortir de sa réserve lorsque la très prometteuse Arlequine s’est présentée aux épreuves du solstice et les a passées haut la main – sous sa tutelle, la jeune femme est devenue une Voleuse émérite et lui voue une profonde reconnaissance d’avoir fait d’elle une des membres les plus en vue de la Cour des Miracles.

Gauthier CoeurboisRichard Armitage
Même si ce n’est plus une enfant, Merle admire la manière dont Gauthier s’est occupé de sa petite sœur, Gisèle, pendant toutes ces années. Lui-même protecteur envers les enfants des rues, il s’est senti touché et ému par l’histoire de ces deux-là. Gisèle, bien qu’adulte, est demeurée toujours très jeune dans son esprit suite à l'agression dont elle a été victime. Merle songe que l’environnement à la Cour des Miracles, entourée des enfant des rues, serait peut être plus propice à la jeune femme. Cette idée ne laisse pas Gauthier indifférent, soucieux du bien-être de sa sœur.

Férale LibelleSaoirse Ronan
C’est après les événements tragiques de la fin 1002 que Merle a récupéré dans la rue la pauvre Férale traumatisée, sale à faire peur et complètement affamée. De par les liens d’Alice avec la Cour des Miracles, le Voleur a rapidement identifié la rescapée comme sa sœur adoptive et l’a ramenée à l’archiviste, touché en plein cœur par la détresse de la malheureuse. Férale se souvient de Merle comme d’un havre de sollicitude et de gentillesse dans ces temps traumatisants, et lui voue depuis un attachement quasiment filial.



Dernière édition par Admin le Sam 8 Déc 2018 - 1:16, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aura-test.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 15/03/2016
Localisation : Ici

Feuille de personnage
je réside: ici
J'ai fait allégeance à: là
Message Sujet: Re: Cour des Miracles   Mer 8 Aoû 2018 - 16:21

Elnaie présente
Agathe de Vigdir
Elle Fanning






Malgré son éducation belliférienne, Agathe est tombée amoureuse d'un Cielsombrois, auquel elle est fiancée. Dans le plus grand des secrets, elle a même demandé à sa mère des potions contraceptives.


En bref

Âge : 19 ans
Date et lieu de naissance : 21 novembre 984 , à Brumecor (Bellifère)
Statut/profession : Apprentie voleuse du Charme, sous la tutelle de Mélusine de Sylvamir ; dame de Vigdir
Allégeance : La Cour des Miracles ; Mélusine, sa tutrice
Caractère : attentive - peureuse - perspicace - futile - patiente - indiscrète - imaginative - nerveuse




Histoire

Agathe est née de l’union de deux familles bellifériennes : les Brumecor, une noble famille désargentée qui cherchait à tout prix à regagner son statut, et les Martel, qui pouvaient y aider les Brumecor. Les Martel sont bien implantés en Bellifère – grâce à leurs femmes enlevées par des familles importantes, leurs guerriers, leurs Voltigeurs - bien que leur nom ait été terni par la fuite de Grâce et l’abandon de son époux et de ses enfants. Les Brumecor, quant à eux, recommencent à se faire un nom grâce aux deux frères Guillaume et Grégoire, devenus respectivement empereur d’Ibélène et Maréchal de Serre.

Des relations avec les Martel, la cadette de Grâce et ses frères et soeur en ont peu - c'est une large famille, dont les femmes ont été enlevées par bien des hommes tant leur fécondité est réputée. Quant à leurs oncles de Brumecor, leur mère a déshonoré leur nom, et il ont aussitôt coupé contact avec les Martel, dès lors qu'ils n'ont pas su la rattraper. Agathe ne les connait donc pas directement.

Cadette d'une fratrie de quatre, avec son frère jumeau, Agathe n'a jamais connu que la brutalité verbale de son père Alban, qui les associait elle et sa sœur à leur mère en fuite, et entendait bien leur sortir de la tête toute velléité de liberté que ne méritait aucune femme. Les coups, ses frères les prenaient pour elles, et Agathe ne le supportait pas. Elle faisait ainsi de son mieux pour qu'Anthelme et Arnaut n'écopent pas de coups injustifiés. Leur solidarité s'en est trouvée renforcée, bien qu'elle ne soit qu'une poupée à protéger à leurs yeux - et à ses propres yeux.

Seule sa curiosité animait sa vie quelque peu morne, et les ragots qu'elle pouvait colporter aux oreilles attentives. Ou inventer, quelques fois.


♦️ LIVRE I :
4 mars 1001 : Grâce Martel, à la demande de la soeur d'Agathe, vient enlever ses deux filles en Bellifère pour les mener à la cour du duc de Sombreciel, avec le secours d'un vieil ami, Melsant de Séverac.
Avril à juin 1001 : Agathe séjourne à la cour de Sombreciel.
• 9 juin 1001 : Agathe est présentée à Mélusine de Séverac et prête serment auprès de la Cour des Miracles.
Intrigue 1.5 Le Tournoi des Trois Opales : Agathe voit sa mère combattre pendant le Tournoi, et manque d'être enlevée par ses frères. Son père perd la vie pendant le Tournoi.

♦️ LIVRE II :
Intrigue 2.1 Les Sables du Temps : Agathe séjourne à Sylvamir, aux côtés de Mélusine et Hiémain.
Intrigue 2.4 De Glace et de Sang : Agathe assiste à la fête de Lughnasadh, en Valkyrion, où elle apporte un grand soutien à la Rose Écarlate. À l'issue de cette dernière, elle devient officiellement une Épine de la Rose.
21 novembre 1002 : Agathe se voit offrir le domaine de Vigdir-des-Sorbets, dont elle devient la dame.
26 novembre 1002 : Mission « Leste main sur haute cambriole », Tyr mène un petit groupe de Voleurs au sein de l'Académie. Agathe se trouve parmi eux.

♦️ LIVRE III :
6 février 1003 : Agathe a assisté au mariage de Castiel de Sombreflamme à Alméïde d'Erebor, et s'est fiancée à Lancelot l'Adroit le 6 février.
Intrigue 3.2 De Plume et de Serre : Agathe assiste au couronnement d'Octave.
20 juillet 1003 : Sa mère Grâce épouse Melsant de Séverac en sa présence.
Intrigue 3.4 La Légion des Oubliés : Agathe assiste à l’invasion de momies qui frappe Automnal.

En RP


Pistes d'évolution

• Agathe peut décider d'interrompre sa formation avec Mélusine, pour épouser Lancelot.
• Elle peut poursuivre sa formation de voleuse auprès de Mélusine, malgré les menaces que font peser ses oncles sur elle, et le fait que cela retarde son union avec Lancelot.
• Elle peut prendre plus d'importance dans la famille que sa mère fonde avec Melsant de Séverac.




Liens


Famille MartelDakota & Elle Fanning
La relation de Grâce avec ses enfants s'est toujours avérée compliquée, et est restée très délicate, après que ses filles sont parties de Bellifère. Elles ont pourtant atteint un certain équilibre maintenant qu'elles ont dépassé la rancoeur qui existaient entre elles, et elles se rapprochent progressivement. Surtout depuis que Grâce a épousé Melsant avec leur assentiment, qu'elle a nommé Aubrée héritière de Sombregemme et crevé l'abcès avec Agathe, qui s'est confiée sur Lancelot. C'est une entente encore fragile entre elles, mais qui se consolide progressivement.

Guillaume d'IbélèneHugh Jackman
Les deux filles que Grâce a laissées derrière elle en prenant la fuite ont bien grandi sous la tutelle responsable de leurs frères et de leur père ; mais leur mère a réussi à les enlever au nid familial par traîtrise, et à en faire des fugitives à leur tour ! Les deux mignonnes éprouvent toutes deux la même crainte doublée de respect pour cet oncle puissant, qui détient maintenant l’autorité d’un empereur lui permettant d’ordonner leur retour au bercail. Si Aubrée est à peu près intouchable dans la suite de la princesse de Valkyrion, Agathe, elle, est plus vulnérable sous la tutelle d’une simple marquise, et Guillaume songe à la rapatrier près de lui avant qu’elle ne subisse d’irréparables influences néfastes.

Lancelot l'AdroitThomas Brodie-Sangster
Il n'a rien des hommes de Bellifère ce Lancelot l'Adroit. Aux premiers abords, cela rebutait fortement la petite Agathe, qui prenait malin plaisir à rappeler au fabricant d'automates combien il ne la méritait pas. Piques auxquelles il lui répondait avec des taquineries, déterminé à lui prouver que les hommes ne se cantonnent pas simplement aux brutes du duché de la guerre. Avec le temps, ce petit jeu se mua en sentiments, la première conquise par les attentions délicates de Lancelot, le second envoûté par le charme d'Agathe. Fiancés depuis février 1003, ils attendent la fin de l'apprentissage de la jolie voleuse pour s'unir.

Octave Main-de-VeloursDouglas Booth
Quelle belle mélodie ! Elle est tombée sous le charme, la jeune Agathe, en entendant la musique d’Octave, caché sous les traits d’un banal ménestrel de Lorgol. Elle qui se balade souvent dans les tavernes de la ville des Mille Tours en compagnie de Mélusine, elle espère souvent tomber sur ce charmant musicien qui a su, par ses chants, faire tomber sa timidité. Et il est flatté, le prince, qu’une demoiselle soit ainsi touchée par cet art qu’il affectionne tant et qui lui attire si peu de reconnaissance dans son entourage.



Dernière édition par Admin le Jeu 6 Déc 2018 - 14:53, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aura-test.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 15/03/2016
Localisation : Ici

Feuille de personnage
je réside: ici
J'ai fait allégeance à: là
Message Sujet: Re: Cour des Miracles   Mer 8 Aoû 2018 - 16:23

Aura· présente
Liselotte Passefil
Jenna Coleman





En bonne Cielsombroise, Liselotte ne se refuse jamais quelques instants de plaisir. Mais jongler entre autant d'amants n'est pas toujours évident aussi la jeune femme n'hésite-t-elle pas à maquiller parfois son identité pour plus de tranquillité. Et il faut dire qu'à force, elle prend goût à s'imaginer d'autres vies.


En bref

Âge : 31 ans
Date et lieu de naissance : 14 janvier 973 à Vivessence (Sombreciel)
Statut/profession : Couturière, espionne de la Cour des Miracles (infiltration)
Allégeance : La Cour des Miracles ; Castiel, duc de Sombreciel
Caractère : joviale - rancunière - optimiste - orgueilleuse - rusée - ambitieuse - assurée - opportuniste




Histoire

Liselotte est née d’un couple vieillissant, fille unique et choyée comme un véritable trésor par ses parents qui n’espéraient plus d’enfant à l’approche de leurs vieux jours. Fille unique, mais dotée de neuf oncles et six tantes, elle a grandi environnée d’une nuée de cousins et cousines de tous les âges. À la maison, elle avait l’attention pleine et entière de ses parents ; mais lors des réunions de famille, elle peinait à se démarquer du groupe. Voilà qui s’avéra rapidement intolérable pour l’enfant avide de reconnaissance que cette éducation l’avait poussée à devenir ; aussi, d’année en année, elle se mit à enchaîner les bêtises et les facéties, parfois mesquines, pour s’attirer cette attention pleine et entière qu’on voulait la forcer à partager. Se faire remarquer, oui : se démarquer du lot, se singulariser, voilà ce qui était important pour elle. Ne pas être simplement « la fille des cousins drapiers ».

Elle aime ses parents, pourtant, Liselotte. Elle veut les rendre fiers. La draperie n’est pas le commerce qui l’intéresse ; elle s’est mise d’accord avec Adélaïde, la seule de ses cousines avec laquelle elle s’entend pleinement, pour qu’elle reprenne à sa place la boutique familiale. Douce, discrète et effacée, Adélaïde n’a jamais été une menace pour la soif d’attention de Liselotte qui la tolère avec affection. En échange, elle reprendrait le négoce de couture de sa tante… Affaire conclue.

A quinze ans, en juin 988, la turbulente adolescente emménagea donc à Lorgol, chez les Passefil de la capitale des terres du Nord, chez des cousins fabricants de voiles pour navires, sacs de céréales et notamment une grande-tante modiste, tandis que sa cousine prenait sa place en apprentissage à Vivessence. Liselotte y passa six années d’apprentissage pour compléter ses talents acquis chez ses parents, et sa fibre cielsombroise éprise de dentelles, broderies et raffinements se révéla un apport non négligeable à la fidélisation d’une clientèle aisée. En novembre 994, à ses vingt-et-un ans, couturière de plein droit, elle partit s’établir chez la mère d’Adélaïde, une Passefil d’Ibelin, dont elle devait reprendre le commerce comme convenu. Un cousin établi en Erebor fournissait l’échoppe en soie des cavernes d’une finesse exceptionnelle, et rapidement l’Aiguille d’Or devint la boutique en vue, sa renommée finissant par atteindre la cour impériale d’Ibélène l’année des vingt-trois ans de Liselotte.

L’impératrice Catarine elle-même la réclama à son service ; et foncièrement satisfaite de son travail, en fit sa couturière attitrée en mars 996. Le secret de Liselotte prit alors toute sa valeur : pendant ses années à Lorgol, elle avait rejoint la Cour des Miracles en tant qu’apprentie, passant les épreuves avec brio en décembre 988, avant de quitter la capitale une fois officiellement admise au rang d’espionne. Depuis, elle renseigne le Conseil des Ombres sur les tractations politiques ibéennes avec une grande efficacité.


♦️ LIVRE I :
Intrigue 1.5 Le Tournoi des Trois Opales : Suite aux événements, elle est approchée par l'Ordre du Jugement. Intriguée par leurs idéaux, elle les rejoint.
Intrigue 1.6 La Danse des Trépassés : Elle retourne dans le temps avec tous ceux présents lorsque le Sablier du Temps est activé, lors de la Samhain. Elle parvient à récupérer une partie des plans qu'elle transmet à l'Ordre. Celui-ci lui donne de l'avancement, elle utilisera cette somme d'argent pour créer une nouvelle boutique dans la Ville Basse, jumelle de celle qu'elle a déjà à Ibelin. C'est son cousin, tailleur et espion, qui la dirigera.

♦️ LIVRE II :
Intrigue 2.1 Les Sables du Temps : Avec une petite équipe triée sur le volet, elle se rend à Vivedune, dans le Musée des Savoirs Oubliés, afin d'en subtiliser des trésors. Malheureusement, sa mission échoue, elle n'en rapporte qu'un livre de compte de l'Ordre du Jugement et un casse-tête vraisemblablement inutile.
Intrigue 2.3 La Roue brisée : Dans la trame alternée, Liselotte est Fils des Ombres. Avec sa compagne - l'Oracle de la Confrérie Noire, Joséphine Siguardent - elles ont la mainmise sur Lorgol, devenu un vrai coupe-gorge. Elle s'éveille juste à temps pour réaliser qui elle est, puis se fait assassiner dans une ruelle. Elle décide de s'en souvenir.
2 juillet 1002 : Liselotte assiste à la plaidoirie de la Rose Écarlate à la Cour des Miracles.
Intrigue 2.4 De Glace et de Sang : En tant que membre de l'Ordre du Jugement, elle contribue aux attentats qui ont lieu à Svaljärd en donnant des informations à ses supérieurs. Suite à la mort de l'impératrice d'Ibélène, elle est virtuellement sans travail, mais la princesse Sixtine affirme vouloir la garder à ses côtés.

♦️ LIVRE III :
20 juillet 1003 : Durant le mariage de Grâce et Melsant de Séverac, elle se fait enlever par la Chasse Sauvage.

En RP


Pistes d'évolution

• Elle peut tenter de monter dans la hiérarchie de l'Ordre.
• Elle peut développer l'ampleur de son commerce et la réputation des Passefil.
• Elle peut acquérir plus d'influence au sein de la Cour des Miracles.




Liens


Grâce de SéveracLena Headey
La noble en Grâce s’épanouit en présence de Liselotte : les créations élégantes mais pratiques de la petite couturière d’Ibelin lui siéent bien et la mettent en valeur. La Voltigeuse passe souvent commande à Liselotte, pour toutes les occasions de sa vie au sein de l’escadron : missions officielles, gardes ou Voltige. Elle offre une certaine visibilité à la créatrice – quel honneur d’habiller celle qui fut la seule femme Voltigeuse de Bellifère ; quel honneur d’être habillée par la couturière impériale ! – et en plus, Grâce paie bien. Bénéfice mutuel assuré…

Yvain l'ÉpistolEion Bailey
Intruse ! Espionne ! Cette petite fouine s'est introduite dans les archives et a été prise sur le fait, la main dans le sac. Yvain l'a surprise lors de l'une de ses visites de courtoisie au duc de Sombreciel et l'a chassée sans ménagement. Depuis, il la fait surveiller à chacune de ses visites au palais d'Euphoria et la petite espionne n'apprécie pas particulièrement être ainsi épiée.

Erika NiflheimEmilia Fox
Elles ont été placées à deux années d'intervalle au sein de la cour impériale, mais elles ne se sont jamais appréciées. Erika ne fait pas confiance à ce petit minois et à ces manières bien trop cielsombroises, elle a toujours pensé que son enthousiasme débordant cachait quelque chose et elle n'avait de cesse de glisser un mot insultant la concernant à qui voulait l'entendre. Liselotte n'a pas attendu très longtemps avant de riposter. Espionne à la Cour, elle était tout à fait au courant des manigances de la trésorière et elle lui fit bien comprendre qu'elle pouvait la dénoncer à tout moment. Le chantage fit l'effet d'une douche froide à la Kyréenne qui calma ses ardeurs mais qui se mit à ruminer une vengeance de son côté.

Tim l'EscampetteSkandar Keynes
Elle était très heureuse et très fière, la jeune Liselotte, de voir Tim rejoindre Lorgol afin d'étudier la comptabilité dans le but de tenir un jour l'une des boutiques Passefil. Elle espérait même le convaincre de passer les épreuves de la Cour des Miracles, afin de les rejoindre, Théodore et elle, sur ses pavés enchantés. Mais le jeune étudiant en a décidé autrement et a pris le large sans mot dire. Elle ne lui en tient pas rigueur, la petite couturière ; après tout, il fait bien ce qu'il veut. Mais elle lui demande de la tenir au courant des faits et gestes des pirates, en échange de son silence auprès de ses parents.



Dernière édition par Admin le Lun 17 Sep 2018 - 16:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aura-test.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 15/03/2016
Localisation : Ici

Feuille de personnage
je réside: ici
J'ai fait allégeance à: là
Message Sujet: Re: Cour des Miracles   Mer 8 Aoû 2018 - 16:25

Aura· présente
Lancelot l'Adroit
Thomas Brodie Sangster






Éternel angoissé, Lancelot n'est jamais certain que ses créations fonctionneront et se met généralement une pression énorme sur les épaules. Pression bien inutile puisqu'elles sont généralement parfaites. Mais malgré les années – et les réussites – il ne cesse jamais de douter.


En bref

Âge : 29 ans
Date et lieu de naissance : 15 décembre 974, à Automnal (Sombreciel)
Statut/profession : Fabricant d’automates ; mage de l'Été (invocation) ; Espion
Allégeance :  Cour des Miracles
Familier suggéré : Castor, hirondelle, tisserin baya, pic vert, corbeau
Caractère : sérieux - pessimiste - appliqué - sensible - poète - fragile - créatif - angoissé




Histoire

Lancelot est l’aîné d’une fratrie de trois enfants : lui-même naquit le premier, puis sa sœur Viviane, et enfin la benjamine Ygraine. Nés au cœur de Sombreciel, sur le marquisat d’Automnal propriété des comtes de Séverac depuis des siècles, ils n’ont jamais connu le besoin. La famille a toujours été modeste, mais le labeur des parents a su poser du pain sur la table et des vêtements sur le dos des enfants. De son père forgeron, Lancelot a tiré l’amour du travail bien fait et du métal en fusion ; de sa mère mage dans cet empire où c’est souvent mal vu, il a appris la tolérance et s’est révélé curieux de la magie. Quelle aubaine donc, quand l’essence de l'Été s’est éveillée en lui en 987, l’année de ses douze ans !

Fasciné par les êtres et les entités, il s’est orienté vers la magie de l’invocation, qu’il étudia pendant six ans, avant de choisir une spécialisation dans l'art des entités(*). Après avoir traîné dans les jambes de son père pendant des années dans sa jeunesse, il avait pris l’habitude de collecter les chutes de la forge pour en faire des petits sujets de métal qui se complexifièrent de mois en mois – et à sa sortie de l’Académie en 995, l’année de ses vingt ans, il était capable d’y lier de petites entités rudimentaires, leur insufflant une seule et unique raison d’être : répéter à l’infini la même série de mouvements.

Cela faisait déjà un moment que la Cour des Miracles l’avait à l’œil, guettant l’occasion d’utiliser ses créations d’étudiant devenues célèbres à Lorgol pour espionner en toute discrétion. Une fois qu'il fut diplômé, le Maître Espion de l’Infiltration vint le trouver, pour lui proposer de rejoindre les rangs du Fils des Ombres afin de participer à l’alimentation du dense réseau d’informations de la Cour. Intéressé, Lancelot consentit, et prit un autre nom sur les pavés de la Cour, protégeant sa famille. Sa formation fut exceptionnellement rapide : par dérogation solennelle, le Fils des Ombres lui accorda le statut d’Espion de plein droit dix-huit mois seulement après son arrivée. Cela n’était plus arrivé depuis plus d’un siècle et Lancelot fut l’objet de bien des commérages pendant les premiers temps.

A ses vingt-deux ans, il fut établi par le Conseil des Ombres dans une échoppe modeste mais bien réputée, pour le mettre en contact avec de riches clients. On lui procura l’aide des forgerons de la Cour pour ses merveilles mécaniques, et l’assistance d’un mage du Printemps spécialisé en outreparole pour parfaire les enchantements de ses jouets. Lancelot était prêt : depuis, six années ont passé, et sa réputation d’originalité s’étend jusqu’aux cours impériales.

(*) : entités → magie du domaine de l’invocation, consistant à créer des entités à partir de matières naturelles (poussière, argile, feuilles…)


♦️ LIVRE I :
Intrigue 1.2 Le Carnaval des Miracles : Comme tous les ans, Lancelot participe au Carnaval des Miracles, néanmoins il ne se joint pas aux équipes de recherches quand des disparitions ont lieu.
Intrigue 1.6 La Danse des Trépassés : Lancelot n'éprouve aucune appréhension quant à la prise de pouvoir de Gustave de la Rive en Faërie et se montre plutôt satisfait de la montée en puissance de l'Ordre du Jugement.

♦️ LIVRE II :
Intrigue 2.3 La Roue Brisée : Au cours de cette trame alternée, Lancelot est toujours espion pour la Cour des Miracles et fabricant d'automates animés grâce à la nécromancie. Il emprisonne l'âme de Chimène de Faërie dans une poupée de sa création.
2 juillet 1002 : Lancelot assiste à la plaidoirie de la Rose Écarlate à la Cour des Miracles.
Intrigue 2.5 La Mort dans les Veines : Atteint par la maladie qui a touché les mages, Lancelot éprouve quelques doutes sur les motivations de l'Ordre. Avec l'aide d'autres savants du Temps, il est parvenu à dupliquer l'abeille mécanique, une relique datant d'avant la Trêve et qui permet d'influer sur le cours du temps dans une portée limitée. Il s'est également joint aux convois se rendant à Roc-Épine en quête d'un remède. Il conserve la réplique de l'abeille mécanique.
Intrigue 2.6 La Chasse Sauvage : Invité comme tous les autres anciens étudiants de l'Académie, Lancelot se rend à la Fête des Anciens où il compte étendre son influence d'artisan. Il assiste au retour de la Chasse Sauvage.

♦️ LIVRE III :
6 février 1003 : Fiançailles avec Agathe de Vigdir.  Il assiste au mariage de Castiel de Sombreflamme avec Alméïde d'Erebor.
20 juillet 1003 : Il assiste au mariage de Melsant de Séverac et de Grâce de Sombregemme.
Intrigue 3.4 La Légion des Oubliés : Alors qu'il participe aux festivités du mariage du marquis des terres où il a grandi, une horde de momies erebiennes envahit le bourg d'Automnal.

En RP


Pistes d'évolution

• Lancelot peut tenter d'acquérir plus de connaissances à propos des Savoirs du Temps
• Il peut tenter de se tailler une place plus importante au sein de la Cour des Miracles
• Il peut étendre un peu plus encore sa renommée à travers le continent




Liens


Agathe de VigdirElle Fanning
Il n'a rien des hommes de Bellifère ce Lancelot l'Adroit. Aux premiers abords, cela rebutait fortement la petite Agathe, qui prenait malin plaisir à rappeler au fabricant d'automates combien il ne la méritait pas. Piques auxquelles il lui répondait avec des taquineries, déterminé à lui prouver que les hommes ne se cantonnent pas simplement aux brutes du duché de la guerre. Avec le temps, ce petit jeu se mua en sentiments, la première conquise par les attentions délicates de Lancelot, le second envoûté par le charme d'Agathe. Fiancés depuis février 1003, ils attendent la fin de l'apprentissage de la jolie voleuse pour s'unir.

Colombine la BohèmeOksana Butovskaya
Colombine a le défaut terrible d’être beaucoup trop franche et dénuée de tact : c’est donc avec un naturel désarmant qu’elle s’est moquée des petites poupées ridicules de Lancelot. L’artisan en a eu vent, et ces paroles insouciantes l’ont fort blessé, lui qui met tout son cœur dans ses créations. Il ne peut s’empêcher de grincer des dents lorsque la fille de la Bohème passe devant sa boutique en s’esclaffant et ne manque jamais de la mettre à la porte si elle ose franchir le seuil de sa boutique, ce qui ne fait que renforcer les moqueries de Colombine à son encontre.

Blanche de SilureMiranda Otto
Les écailles des poissons de Silure ont des propriétés bien particulières, et Lancelot n’a pas tardé à y voir un intérêt pour ses créations. Il a contacté Blanche pour en savoir plus, et de fil en aiguille, les deux jeunes gens ont sympathisé, créant un lien qui, s’il était uniquement commercial au départ, n’a pas tardé à se muer en amitié.

Flavien HarpeligeCraig Horner
Ils sont ravissants, ces petits automates danseurs qui accompagnent ses chansons de leurs virevoltes mécaniques – Flavien les apprécie beaucoup et se réjouit que Lancelot ait consenti à les lui fabriquer, donnant vie à son idée. Fins et délicats, méticuleusement façonnés, ils ont une essence de brise et de poussière qui les rend aptes à tournoyer sans fin au rythme de la mélodie. Lancelot est très fier de cette réalisation qui a requis des mois de travail acharné en parallèle de la gestion de la boutique et de ses commandes, et Flavien ne manque jamais de mentionner le talent de l’artisan lorsque les curieux l’interrogent.



Dernière édition par Admin le Ven 7 Déc 2018 - 15:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aura-test.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 15/03/2016
Localisation : Ici

Feuille de personnage
je réside: ici
J'ai fait allégeance à: là
Message Sujet: Re: Cour des Miracles   Mer 8 Aoû 2018 - 16:28

Aura· présente
Arlequine la Bohème
Dasha Sidorchuk






Arlequine ne croit pas vraiment en la toute-puissance du Panthéon. C'est une jeune personne aux pieds fermement ancrés sur terre, qui se voit pleinement initiatrice de son propre destin, plutôt que le jouet impuissant d'une puissance supérieure.


En bref

Âge : 22 ans
Date et lieu de naissance : 16 avril 981, à Edenia (Lagrance)
Statut/profession : Voleuse du Charme, danseuse
Allégeance : La Cour des Miracles
Caractère : séductrice - orgueilleuse - rusée - manipulatrice - ambitieuse - baratineuse - enjouée - rancunière




Histoire

On les connaît bien, ceux de la Bohème, à la Cour des Miracles : les membres de cette ancienne famille sont traditionnellement voués à Isil depuis des siècles, et s’il y avait une aristocratie chez les enfants des Miracles, ils en seraient un pilier central. Ils ont compté plusieurs Fils des Ombres, Seconds des Ombres et membres du Conseil des Ombres au fil du temps, et construit un prestige et une réputation notables parmi leurs pairs. Toutefois, dans cette société clandestine basée sur l’égalité entre tous, ils n’ont jamais profité de leur renommée pour se tailler la part du lion : férocement justes et équitables, ils n’ont jamais pris plus que leur dû et sont fortement appréciés, tant pour leur humilité que pour leur témérité. C’est dans cette famille remarquable que sont nées Colombine et Arlequine, seules enfants de leurs parents, dotées d’une quantité impressionnante de cousins et cousines de tout poil.

Arlequine, cadette de trois années de sa sœur, est née en avril 981 dans la banlieue d’Edenia, au parfum gai des bourgeons du printemps. Délicate et sensuelle, elle a gardé la grâce des fleurs qui se balancent au gré du vent, et la douceur caressante digne d’un effleurement de pétale. Enfant enjôleuse et excellente manipulatrice, elle a toujours embrouiller son entourage et tirer le meilleur parti de ses longs cils, de ses taches de rousseur et de ses fossettes adorables. C’est donc tout naturellement qu’elle est devenue apprentie du Charme à ses quinze ans au solstice de 996, puis Voleuse de plein droit en 999, défiant les pronostics et se faisant remarquer par l’excellence de ses compétences et la précocité ce sa titularisation.

Après une année de présence à Lorgol, où elle s’est fait la main dans des missions triviales, elle a pu rejoindre en décembre 1000 la troupe de la Bohème, cortège saltimbanque spécialisé dans l’amusement et regroupant une vingtaine de bateleurs, tous enfants des Miracles. Troupe d’élite, masquée sous les abords de leurs roulottes colorées qui les font parfois ressembler à la Caravane des Plaisirs, ils sont de tous les gros coups et plans ambitieux. Comptant en leur sein un mage des portails, un mage des chemins, un mage des illusions et ainsi de suite, bien peu de forteresses leur résistent, et ceux de la Bohème sont fortement appréciés parmi leurs pairs : rejoindre leur troupe est un privilège et un honneur dont bien peu sont dignes, et Arlequine est très fière de perpétuer la tradition familiale. Danseuse envoûtante, elle attire les regards au son du violon de sa sœur, pendant que les cousins et cousines usent de leurs talents cachés.


♦️ LIVRE I :
Intrigue 1.2 Le Carnaval des Miracles : Arlequine et Colombine participent aux recherches.

♦️ LIVRE II :
Intrigue 2.1 Les Sables du Temps : La déclaration de guerre rend les déplacements de la Bohème nettement plus compliqués.

♦️ LIVRE III :
Intrigue 3.1 D'Accord et de Chaos : La libération de l'Accord secoue le continent. La Symphonie s'amarre à Lorgol, et Colombine fait partie des premiers démarchés par son équipage : elle accepte la proposition faite et un mage de l'Accord se joint à la Caravane de la Bohème pour entamer son instruction.  

En RP


Pistes d'évolution

• Elle pourrait se montrer jalouse de la nouvelle magie de sa sœur et chercher à acquérir de nouvelles compétences.
• Elle peut également souhaiter se fixer quelque part pour poursuivre une carrière de Voleuse moins itinérante.
• Elle peut également développer l'aspect sentimental de son existence.




Liens


Colombine la BohèmeOksana Butovskaya
Les deux sœurs ont toujours été très proches l’une de l’autre – la cadette a souvent l’impression d’être la plus raisonnable des deux, mais l’aînée fait montre d’assez de courage pour elles deux. Complémentaires dans leur choix de profession et dans leurs passions, elles forment une équipe redoutablement efficace et font partie des valeurs montantes de la Cour des Miracles. Elles n’ont que bien peu de secrets l’une pour l’autre et n’envisagent pas de se séparer l’une de l’autre, heureuses dans leur vie actuelle, entourées de leur nuée de cousins. Ce n’est pas l’Accord ni la Chasse Sauvage qui pourraient changer ça ! … N’est-ce pas… ?

Merle ConsentJoseph Fiennes
Après avoir formé la très remuante Mélusine qui a passablement épuisé sa patience pourtant proverbiale, Merle a eu besoin d’une pause, et n’a plus repris d’apprenti pendant plusieurs années. Il a fini par sortir de sa réserve lorsque la très prometteuse Arlequine s’est présentée aux épreuves du solstice et les a passées haut la main – sous sa tutelle, la jeune femme est devenue une Voleuse émérite et lui voue une profonde reconnaissance d’avoir fait d’elle une des membres les plus en vue de la Cour des Miracles.

Hector TranchaileTaron Egerton
Elle est si belle, la délicieuse Arlequine. Si belle que le Voltigeur est tombé sous le charme de ses danses envoûtantes. Rusée, la voleuse a flairé un bon pigeon chez le Belliférien qu'elle a baratiné durant plus d'une heure, avant de repartir les mains pleines de la bourse subtilisée sous son nez. Il ne s'en est aperçu que trop tard et, tout penaud, il s'est juré qu'on ne l'y reprendrait plus !

Vital de ThuneZach MacGowan
Vital trouve cette jeune Voleuse exceptionnelle : elle allie de grandes compétences de terrain à un instinct remarquablement sûr pour jauger les êtres en dépit de son jeune âge. En tant que Fils des Ombres, il s’intéresse de très près aux accomplissements d’Arlequine, n’excluant pas l’idée d’en faire peut-être un jour celle qui lui succèdera à la tête de la Cour des Miracles – pour autant que la jeunette se montre à la hauteur des talents prometteurs qu’il a crus déceler en elle. Pour l’instant, la Voleuse n’a pas conscience de l’intérêt que le Fils des Ombres lui manifeste et n’en est donc nullement troublée.



Dernière édition par Admin le Mar 4 Déc 2018 - 22:16, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aura-test.forumactif.org
Admin
Admin
avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 15/03/2016
Localisation : Ici

Feuille de personnage
je réside: ici
J'ai fait allégeance à: là
Message Sujet: Re: Cour des Miracles   Mer 8 Aoû 2018 - 16:28

Aura· présente
Colombine la Bohème
Oksana Butovskaya






Colombine est affreusement superstitieuse. Elle demande sans cesse des présages d'Isil lorsqu'elle s'apprête à partir en mission, et passe son temps à guetter des signes de faveur divine pour être certaine que la sainte patronne des Miracles est de son côté.


En bref

Âge : 26 ans
Date et lieu de naissance : 16 janvier 978, sur les routes près de Mauve (Sombreciel)
Statut/profession : Espionne, Accordée des Cordes (violon)
Allégeance : La Cour des Miracles
Caractère : enthousiaste - excessive - courageuse - impulsive - loyale - capricieuse - passionnée - dépensière
Familier suggéré : Écureuil, chat, rainette, pic vert, koala.




Histoire

On les connaît bien, ceux de la Bohème, à la Cour des Miracles : les membres de cette ancienne famille sont traditionnellement voués à Isil depuis des siècles, et s’il y avait une aristocratie chez les enfants des Miracles, ils en seraient un pilier central. Ils ont compté plusieurs Fils des Ombres, Seconds des Ombres et membres du Conseil des Ombres au fil du temps, et construit un prestige et une réputation notables parmi leurs pairs. Toutefois, dans cette société clandestine basée sur l’égalité entre tous, ils n’ont jamais profité de leur renommée pour se tailler la part du lion : férocement justes et équitables, ils n’ont jamais pris plus que leur dû et sont fortement appréciés, tant pour leur humilité que pour leur témérité. C’est dans cette famille remarquable que sont nées Colombine et Arlequine, seules enfants de leurs parents, dotées d’une quantité impressionnante de cousins et cousines de tout poil.

Colombine, aînée de sa sœur de trois petites années, est née en janvier 978 sur les routes de Sombreciel. Curieuse et mutine, elle a gardé l’essence de Mirta au fond d’elle et a grandi avec la passion dans les veines, enfant terriblement capricieuse, mais également fondamentalement attachante, toujours perchée dans un arbre à espionner le voisinage. Fort protectrice de sa cadette, aimant plus que tout les secrets et le pouvoir qu’ils donnent, elle a marché sur les traces de leur père et s’est destinée à devenir Espionne. Elle avait 21 ans lorsque sa formation s’est achevée, à l’automne 999, après avoir appris la discrétion avec effort et application. Après une année de présence à Lorgol, où elle s’est fait la main dans des missions triviales, elle a pu rejoindre en décembre 1000 la troupe de la Bohème, cortège saltimbanque spécialisé dans l’amusement et regroupant une vingtaine de bateleurs, tous enfants des Miracles. Troupe d’élite, masquée sous les abords de leurs roulottes colorées qui les font parfois ressembler à la Caravane des Plaisirs, ils sont de tous les gros coups et plans ambitieux. Comptant en leur sein un mage des portails, un mage des chemins, un mage des illusions et ainsi de suite, bien peu de forteresses leur résistent, et ceux de la Bohème sont fortement appréciés parmi leurs pairs : rejoindre leur troupe est un privilège et un honneur dont bien peu sont dignes, et Colombine est très fière de perpétuer la tradition familiale. Violoniste émérite, elle distrait l’attention par sa musique tandis que sa sœur danse… et que les cousins et cousines usent de leurs talents cachés.



♦️ LIVRE I :
Intrigue 1.2 Le Carnaval des Miracles : Arlequine et Colombine participent aux recherches.

♦️ LIVRE II :
Intrigue 2.1 Les Sables du Temps : La déclaration de guerre rend les déplacements de la Bohème nettement plus compliqués.

♦️ LIVRE III :
Intrigue 3.1 D'Accord et de Chaos : La libération de l'Accord secoue le continent. La Symphonie s'amarre à Lorgol, et Colombine fait partie des premiers démarchés par son équipage : elle accepte la proposition faite et un mage de l'Accord se joint à la Caravane de la Bohème pour entamer son instruction.

En RP


Pistes d'évolution

• Elle peut vouloir se focaliser sur l'Accord et quitter la caravane de la Bohème pour suivre son maître instructeur.
• Elle peut également souhaiter se fixer quelque part pour poursuivre une carrière d'Espionne moins itinérante.
• Elle peut également développer l'aspect sentimental de son existence.




Liens


Arlequine la BohèmeDasha Sidorchuk
Les deux sœurs ont toujours été très proches l’une de l’autre – la cadette a souvent l’impression d’être la plus raisonnable des deux, mais l’aînée fait montre d’assez de courage pour elles deux. Complémentaires dans leur choix de profession et dans leurs passions, elles forment une équipe redoutablement efficace et font partie des valeurs montantes de la Cour des Miracles. Elles n’ont que bien peu de secrets l’une pour l’autre et n’envisagent pas de se séparer l’une de l’autre, heureuses dans leur vie actuelle, entourées de leur nuée de cousins. Ce n’est pas l’Accord ni la Chasse Sauvage qui pourraient changer ça ! … N’est-ce pas… ?

Lancelot l'AdroitThomas Brodie Sangster
Colombine a le défaut terrible d’être beaucoup trop franche et dénuée de tact : c’est donc avec un naturel désarmant qu’elle s’est moquée des petites poupées ridicules de Lancelot. L’artisan en a eu vent, et ces paroles insouciantes l’ont fort blessé, lui qui met tout son cœur dans ses créations. Il ne peut s’empêcher de grincer des dents lorsque la fille de la Bohème passe devant sa boutique en s’esclaffant et ne manque jamais de la mettre à la porte si elle ose franchir le seuil de sa boutique, ce qui ne fait que renforcer les moqueries de Colombine à son encontre.

Chemsa QoraïchNastya Zhidkova
Les deux jeunes femmes ont été initiées à l’Accord à peu près en même temps, et c’est le même maître qui les forme l’une et l’autre. Chemsa s’est trouvée un peu dépaysée en intégrant la caravane de la Bohème pour le suivre, mais Colombine s’est fait un point d’honneur d’accueillir sa nouvelle consœur comme il se doit, se liant rapidement d’amitié avec elle et prenant un plaisir notable à lui faire découvrir le monde en-dehors d’Erebor. Chemsa est profondément reconnaissante à sa nouvelle amie de sa gentillesse et ne regrette pas d’avoir quitté ses dunes pour arpenter le continent.  

Sybille AlcaliHailee Steinfeld
Sybille appréhende toujours un peu ses sorties de l’Académie – mais ça, c’était avant de rencontrer Colombine. Agréablement disposée envers tout ce qui est cielsombrois, l’Espionne a croisé Sybille par hasard, alors qu’elle se faisait molester par des gamines des rues profitant de son handicap pour la harceler. Colombine a volé à son secours et s’efforce depuis de toujours lui garder quelques heures de balade à chacun de ses retours à Lorgol entre deux missions avec la caravane de la Bohème. Sybille voue une profonde reconnaissance à sa bienfaitrice et ne manque jamais de lui raconter quelque merveilleuse histoire cielsombroise.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aura-test.forumactif.org
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Cour des Miracles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cour des Miracles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De l'art de la conversion
» La Cour Bubonique du Frère Bassik aux Six Pustules, dit " le Purulent"
» Les 4 miracles de la femme
» Statuts de la Haute Cour de Justice
» De la Cour Martiale version 1.2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zairisson :: Les Terres du Nord :: Recodage Livre 4 :: PV-
Sauter vers: